MES OVAIRES POLYKYSTIQUE ET MOI

MES OVAIRES POLYKYSTIQUE ET MOI

Syndrôme des ovaires polykystique et désir de grossesse

Bonjour tout le monde, aujourd’hui je vais vous parler du syndrome des ovaires polykystique (SOPK) et de mon parcours pour avoir Mister K.

Qu’est ce le syndrome des ovaires polykystique?

Le syndrome des ovaires polykystiques, également appelé « dystrophie ovarienne », est un syndrome dû à un déséquilibre hormonale.

Le SOPK atteint les ovaires et crée une montagne de problème…

Ovulation VS anovulation

Les ovaires sont deux glandes essentielles pour la reproduction. 

Ils produisent les ovules, ou ovocytes, et en libèrent un chaque mois : c’est l’ovulation. 

Au départ, l’ovule est un follicule. Il doit mûrir, c’est-à-dire finir sa formation pour aboutir à un ovule mature.

 Il passe ensuite dans les trompes de Fallope et est éventuellement fécondé par un spermatozoïde, s’il y a eu rapport sexuel.

Le syndrome des ovaires polykystiques se manifeste donc, par une anovulation, c’est-à-dire l’absence de production d’ovule. 

Les symptômes du SOPK

Cela déclenche toute une panoplie de symptôme: Les règles sont irrégulières et il y a une poussée d’hormones mâles, les androgènes qui peut se traduire par de l’acné, une augmentation de la pilosité.

 La prise de poids, voire une obésité, est également fréquente.

Pour ma part, je n’ai eu comme symptôme que les règle irrégulière.

L’Envie de féconder: MON HISTOIRE

En 2012, j’ai décidé de consulter mon médecin généraliste pour comprendre pourquoi mes cycles étaient irrégulier et lui faire part de mon désir d’enfant.

Celui-ci m’a prescrit une batterie de prise de sang qui ne montreront rien d’anormal.

Il m’envoya donc chez une gynécologue spécialisé dans l’infertilité.

Celle-ci me fera une échographie qui ne montrera rien d’anormal ainsi qu’une prise de sang à faire au 1er jour de mes règles.

Afin de faire venir mes règles, je dois prendre du DUFASTON pendant 10jours.

Cette fois, la prise de sang montrera un taux d’hormones bien trop élevé.

Je retournerais voir ma gynéco à J14 pour une échographie, qui nous montrera un nombre impressionnant de follicule mais aucun ne mature normalement…

Elle me prescrit une échographie des trompes au joli nom de SALPINPOGRAPHIE, qui ne révèlera aucun soucis.

Ma gynécologue me propose donc le traitement DUFASTON sur 10jours pour faire venir mes règles ainsi que CLOMID à prendre du deuxième jour des règles (J2) jusqu’à J7 pour déclencher une ovulation.

L’échographie montrera des follicules non mature durant 4mois.

Nouveau protocole: IAC

Elle décide donc de commencer un nouveau protocole.

On passe à l’IAC (insémination avec sperme du conjoint)!

 Le traitement: DUFASTON et piqure d’OVITRELLE pour déclencher l’ovulation.

 Puis insémination si les follicules sont matures et la prise de sang bonne.

Chéri fait donc son analyse de sperme qui nous révèle qu’il a de vrais bon combattants.

Les follicules ne seront pas à maturation durant 5 longs mois…

Une bonne nouvelle de courte durée

5 mois plus tard, lors d’un rendez-vous  gynéco, alors que l’on venait d’augmenter les doses d’OVITRELLE, tout est parfait, on a 3 beaux follicules à maturation, on va pouvoir envisager l’IAC…

Seulement la joie est de courte durée, la prise de sang est mauvaise, les risques de sur-stimulation trop important, elle ne prend pas le risque de m’inséminer.

Les calins, sont bien sûr interdit, mais après une bonne discussion de couple, nous prendrons le risque de les continuer.

Morale dans les chaussettes

C’est reparti pour un cycle, le moral dans les chaussettes, fatigué par tout ces traitements, je pars faire ma prise de sang obligatoire afin d’enlever tout risque de grossesse.

Le lendemain, les résultats sont là, je regarde et là je n’y crois pas mes yeux… c’est positif!!!! i

Ma gynéco à elle aussi reçu mes résultats, et veut me voir en urgence.

En effet, il y a risque de grossesse multiple ainsi que sur-stimulation qui peuvent provoquer d’horrible maux de ventre ainsi qu’une fausse couche…

Elle peut bien croire ce qu’elle veut, moi, je suis la plus heureuse du monde et je sais que tout se passera bien, je le sais, je le sent, nous sommes en harmonie ce petit cœur et moi.

Après tout ces mois de galère avec des traitements lourd et qui ont des effets secondaire pénible, nous y serons arrivés!

 Un bébé « presque » naturel, en pleine forme et qui nous comblera de bonheur.

J’avais raison, tout c’est bien passé!

Une grossesse extra avec aucun désagrément, suivi d’un accouchement de rêve…

 

Et toi? As-tu eu un parcours du combattant pour avoir ton enfant?

Laisser un commentaire

Fermer le menu